Le terrier artificiel La chasse sous terre exige une certaine préparation du chien pour lui permettre d'affronter renards et blaireaux qui eux évoluent dans leur milieu naturel. Il est évident que le teckel qui est destiné ) chasser ces fauves sous terres doit d'abord se familiariser avec ces galeries obscures et étroites pour chasser son ennemi héréditaire et faire sa connaissance. Vouloir chasser sous terre au naturel avec un chien novice, c'est faire preuve d'une irresponsabilité sans égale. D'ailleurs, beaucoup ne rentrerons pas au terrier naturel, les autres, peut être plus passionnés s'engageront de suite et s'exposeront ainsi aux attaques des fauves contre lesquels les jeunes teckels n'ont guère de parade efficace. Seul le terrier artificiel peut répondre aux exigences d'un entrainement indispensable pour pratiquer plus tard la chasse naturelle sous terre. Un tel terrier , en forme de grand huit, est constitué de galeries à couvercles amovibles. Il est préférable que le fond des galeries soit fait de terre, dans la mesure du possible plus ou moins meuble, comme dans un terrier naturel. Ni ce fond, ni les parois des galeries ne devront être coulés en béton. La longueur totale des galeries ne devra pas être inférieur à 30 mètres, ni supérieur à 55 mètres, la dimension intérieure est de 16 cm de large sur 18 cm de haut. Il est indispensable, pour garantir un bon déroulement du travail, que l'ensemble du terrier puisse être ouvert sur tout la longueur, y compris les mères. Une galerie formant un léger coude à moins de 6 mètres de l'entrée, constitue la première partie du terrier. Elle débouche sur la maire N° 1, de forme hexagonale et d'un rayon de 30 cm environ, De cette maire partent deux galeries d'on l'une , ayant la descente, comporte un étranglement sur une longueur de 1 mètre qui réduit la largeur de 15 cm. Cet étranglement fait souvent échouer les teckels dépourvus de la passion nécessaire ou encore ceux d'un gabarit trop fort. La descente et la remontée, reliées entre elles par une partie plate d'une longueur de 2 mètres environ, accusent une pente qui peut avoisiner 35 à 45 degrés. Les deux galeries issue de la maire N° 1, aboutissent à la N° 2, la maire centrale. De cette dernière partent deux nouvelles galeries qui conduisent aux mères N° 3 et 4 et aux deux acculs. Les deux dernières maires sont reliées directement entres elles par une galerie. Toutes les maires, y compris l'entrée et ainsi que les acculs peuvent être fermés par des grilles à guillotine. Afin de pouvoir contrôler le travail du chien, des fils en nylon ou des plumes sont mis en place à travers les couvercles à une distance de 1 mètre, afin de suivre le déplacement du gibier, ainsi que du chien. Tous ces textes sont tirés du livre de Mr Ernest LEY aux éditions Gerfaut " Les teckels Chiens de chasse sur et sous terre"
GalerieCopyright (c) 2008. L'Elevage du Hirzklee
News Nos retraités Cheyenne Chloé Fany H'Enzo Elsa Contact Nos chiots La chasse Les aptitudes au travail Les différentes épreuves Les sigles de travail Le terrier artificiel La recherche au sang Conclusion Nos femelles Heasy Lexy Little Lou Maya Accueil Nos mâles Anko Oscar Icar (Poils longs) Hommage Vénus Chadow Douchka Histoire